5 raisons d’adopter le modèle « dropshipping »

Jeudi 23 Juin 2016

C’est une grande opportunité pour les e-commerçants en herbes d’avoir une boutique en ligne sans stock. Le business model permettant d’éviter le souci lié à la désuétude des produits vendus est le « dropshipping ». Voici les raisons pour lesquelles de nombreuses boutiques en ligne adoptent ce modèle de vente.


1. Le dropshipping : mode de vente rentable

Le dropshipping est un mode de vente proposé par des grossistes. Ces derniers éditent leur catalogue de produits sur Internet, et le mettent à la disposition des revendeurs. Cela peut réduire indéniablement les coûts de fonctionnement de l’enseigne spécialisée en revente. Au fait qu’il ne s’occupe pas de la gestion de stock, le modèle de vente ne demande que peu d’investissement. Il peut même proposer un coupon de reduction pour chaque client sans ressortir perdant.

2. Il ne requiert pas de gros investissements de départ

Le revendeur a la chance de minimiser les investissements initiaux en créant un magasin sur Internet sans stock. Comme il n’est pas l’expéditeur de produit, il s’occupe seulement de la gestion de la vente, il fait sous-traiter la chaine logistique, donc à l’ouverture de son enseigne, l’entrepreneur n’a pas besoin de trop investir. Il peut lancer son commerce en ligne avec peu de ressources financières.

3. Le revendeur ne gère pas la partie logistique

C’est une réelle opportunité pour les revendeurs en ligne d’ouvrir leur boutique sans stock. Si en disposer est quelques fois une nécessité, cela peut parfois constituer un handicap, notamment lorsque le marchand n’a pas assez de moyens financiers. Si le stock est géré par le fournisseur, ce qui est le cas dans le dropshipping, le vendeur n’a dès lors aucune logistique à sa charge. En effet, le marchand en ligne va tout simplement choisir les produits à commercialiser, et en faire de la publicité. Lorsqu’il réalise des ventes, il passe commande chez le fournisseur, encaisse l’argent sans gérer la partie logistique. C’est le fournisseur qui s’en charge, après coup le consommateur reçoit le produit qu’il a commandé.

4. Vente sans frontières, sans siège social

L’entrepreneur n’a pas besoin d’instaurer un siège social pour son enseigne dans le cadre de ce business model. Il peut vendre n’importe où, à n’importe quel moment. En effet, le dropshipping permet aux vendeurs en ligne de gérer sa boutique lorsqu’il est à l’autre bout du monde. Le blocage géographique et la distance avec les clients ne posent pas problème grâce à ce modèle de vente.

5. Possibilité de vendre une gamme complète de produits

Il est évident que le revendeur doit dénicher le bon fournisseur avant de commercialiser leur produit auprès de ses clients. Il a certainement la possibilité de vendre une gamme complète de divers produits, et peut en proposer en fonction des besoins et attentes des clients. Toutefois, il doit assurer la qualité des articles à mercantiliser avant toute chose, et établir un partenariat bénéfique avec le grossiste le plus fiable. Et pour être proactif, le marchand ne devrait pas contenter de vendre, il devra proposer une meilleure qualité de service, en proposant par exemple un code de reduction.
Stéphan Primo



Partager ce site

Facebook
Viadeo
LinkedIn
Twitter


Flux RSS

Flux RSS