L’art moderne en fête à Menton

Lundi 18 Juillet 2016

C’est l’été, la météo est généreuse et à Menton, on en profite pour fêter les 70 ans de l’Union méditerranéenne de l’art moderne (UMAM). Fondée en 1946 par Matisse et Bonnard, son objectif est d’aider la création moderne, encore émergeante à l’époque, à prendre ses marques et à gagner en visibilité. Aujourd’hui pour ses 70 ans, l’union organise trois séries d’expositions à découvrir jusqu’en janvier 2017. En vacances à Menton ? Ça tombe bien, c’est là que se déroule la deuxième étape de ce 70e anniversaire : depuis le 4 juin et jusqu’au 28 septembre 2016, la ville accueille 50 artistes qui présentent leurs œuvres sculpturales et graphiques.

L’art dans la ville

De 1951 à 1980, la Biennale de Menton a accueilli de nombreuses œuvres contemporaines de l’époque et parmi elles, celles de grands artistes tels que Matisse, Picasso, Dali ou encore Chagall. Aujourd’hui, la ville renoue avec son passé et, sous l’impulsion de Simone Dibo-Cohen, présidente de l’UMAM, met en scène plusieurs talents de divers horizons : peinture, dessin, sculpture… Les artistes sont invités dans les plus beaux lieux de la ville tels que ses jardins, le musée Beaux-Arts du Palais de Carnolès, le parvis du musée Jean Cocteau et bien sûr, le fameux Palais de l’Europe. Les œuvres éparpillées dans la cité balnéaire permettront aux visiteurs d’admirer le spectacle sur leur chemin.

Quelques œuvres phares

En tout, les résidents et les visiteurs en séjour à Menton pourront contempler plus de 800 œuvres d’artistes internationaux. L’on peut évoquer la fameuse barque du collectif KKF, par son nom « 6-ct-toi » (si c’était toi) : la barque contenant des jambes de migrant sculptées et des miroirs sur le plancher interpelle directement l’observateur. Une œuvre éminemment politique. Il est aussi possible d’apercevoir, lors d’un détour au fort du Bastion, l’œuvre de Stefano Bombardieri, un imposant gorille trônant sur un socle noir. Sur le torse du primate, l’on peut entrevoir un compteur qui va en diminuant, rappelant le nombre de gorilles encore présents sur la planète. Dans les œuvres déroutantes, nous avons également l’impressionnante et géante toupie de Bombardieri, qui repose devant le palais Carnolès. Toute de métal, brunie par endroits comme usée par le temps et couchée sur son flanc, elle serait le jouet d’un Géant, certainement l’enfant de Gaïa et d’Ouranos dans la mythologie grecque.

Une destination méditerranéenne très prisée

Les visiteurs ont donc jusqu’au 28 septembre pour admirer les œuvres uniques exposées à l’occasion du 70e anniversaire de l’UMAM. Menton est une destination méditerranéenne très prisée et de nombreuses autres choses sont à découvrir. Pour en profiter pleinement, le meilleur est d’y faire une halte. A cet effet, plusieurs hôtels à Menton offrent une vue imprenable sur la mer comme le Royal Westminster.




Partager ce site

Facebook
Viadeo
LinkedIn
Twitter


Flux RSS

Flux RSS