L’écoquartier REMA’VERT passe en mode participatif

Jeudi 18 Décembre 2014

• L’Effort Rémois pose aujourd’hui la 1ère pierre d’un programme de 4 immeubles et 67 logements collectifs en location au cœur du 1er écoquartier rémois, REMA’VERT.
• Le Groupe PLURIAL annonce parallèlement le lancement de deux autres projets innovants au sein de l’écoquartier : un concept d’ « habitat participatif » de 10 logements en accession d’une part ; et la réalisation du 1er immeuble de logements collectifs à ossature bois de Champagne-Ardenne d’autre part.
• Avec ces trois projets, REMA’VERT continue de s’inscrire dans une démarche résolument originale et ambitieuse, dessinant ainsi les contours d’un « mieux vivre ensemble » unique à l’échelle de la région

L’Effort Rémois donne aujourd’hui le coup d’envoi opérationnel de la partie locative de l’éco-quartier REMA’VERT (à proximité de la rue de Nice) avec la pose de la 1ère pierre d’un programme de 4 immeubles pour un total de 67 logements collectifs en location réalisé avec l’atelier d’architecture Ph.Ch. Dubois. Allant du T2 au T5, ce programme RT 2012 est certifié QUALITEL, respectant donc un référentiel multicritère ultra-exigeant et allant bien au-delà de la seule performance énergétique du bâtiment pour se concentrer également sur l’amélioration du confort, la préservation de la santé et la limitation de l’impact du bâtiment sur l’environnement. Le 18 décembre également, Madame Sylvia Pinel, Ministre du Logement, de l’Egalité des Territoires et de la Ruralité, fera l’annonce officielle des résultats de la deuxième Commission Nationale de la Labellisation des EcoQuartiers et annoncera que notre opération a été retenue à l’étape 2 du processus « Engagé dans la labellisation. Un écoquartier pensé autour de la création de lien social et de la mixité à tous les niveaux. »

Avec cette nouvelle étape, c’est tout le projet REMA’VERT qui va enfin commencer à se concrétiser pour tous les habitants du quartier et des ensembles voisins, impatients de voir enfin sortir de terre ce programme qui va durablement redessiner le nord-est de Reims. Comme l’explique Alain Nicole, Directeur Général, « REMA’VERT accueillera à terme près de 700 logements dont 50% en locatif, mais aussi une salle associative, des commerces de proximité, des services, et surtout un environnement urbain entièrement repensé. Pour les habitants du quartier actuel et les futurs habitants, c’est un projet particulièrement long et ambitieux que nous sommes en train de mener, et qui va enfin devenir concret avec la construction de ces 67 premiers logements. Avec ce programme, REMA’VERT rentre dans sa phase de concrétisation. Un écoquartier pensé autour de la création de lien social et de la mixité à tous les niveaux ».

REMA’VERT, un nouveau souffle pour le paysage urbain rémois

Premier éco-quartier rémois à voir le jour dès 2015, REMA’VERT est un projet exemplaire à bien des égards et dont l’ambition affichée est de redonner un certain souffle au paysage urbain rémois. Derrière le nom REMA’VERT, il y a en effet plus que des toits et des murs : il y a avant tout la rencontre d’une volonté politique et sociale forte avec une philosophie de l’habitat incarnée par le Groupe Plurial. Le fruit de cette union sera un éco-quartier soucieux de son intégration à la ville et favorisant les liens entre ses habitants.

S’étendant au cœur des faubourgs de la ville, à deux pas d’un hypermarché, de grands ensembles et de secteurs d’activité, REMA’VERT alliera confort, qualité de vie et éco-responsabilité. Cet écoquartier s’inscrit dans un projet de renouvellement urbain unique : fort d’une grande marge de manœuvre, le Groupe Plurial a choisi de miser sur une triple mixité (architecturale, sociale, générationnelle) et sur l’ouverture aux nouveaux usages pour imaginer un modèle d’un nouveau genre, un ciment d’une nouvelle façon du « vivre ensemble ».

Création d’une diagonale piétonne agrémentée de placettes pour traverser le quartier, espaces publics, aires de jeux, noues paysagères : chaque détail a été pensé afin de créer un espace de vie et de rencontre propice à l’épanouissement de chacun – tout en respectant les contraintes urbaines du site et sa situation géographique. Le quartier a ainsi été pensé de manière à limiter les circulations automobiles, en facilitant les déplacements piétonniers vers les commerces de proximité et les déplacements à vélo vers le centre de la ville.

67 logements locatifs et déjà plusieurs projets de vie commune

C’est dans ce cadre que ce 1er programme locatif verra le jour. Les 4 immeubles regrouperont respectivement 8, 28, 20 et 11 logements RT 2012, tous certifiés QUALITEL. Entourés de verdure et séparés par une voie douce, ce programme sera situé au cœur du nouvel écoquartier, à proximité de la rue de Nice à quelques pas des multiples services et commerces.

Les immeubles d’échelles variées (R+2, R+3 et R+4) sont implantés sur deux fronts :
- les 2 premiers immeubles structurent le mail urbain au Sud par leur implantation à l’alignement, mais les variations des volumes construits et le registre architectural varié des façades introduisent des qualités d’ambiance spécifiques dans un paysage végétal soigné.
- les 2 autres immeubles bordent la liaison douce. Ils sont implantés dans un jardin qui accompagne la liaison douce et ses aménagements paysagers.

Des pontons en bois enjambent les noues qui la bordent pour accéder aux halls d’entrés des bâtiments sur mail, et des rampes légères accessibles aux personnes à mobilité réduite sont aménagées dans le jardin pour desservir les deux autres immeubles. « Le projet a été pensé pour combiner confort, esthétisme et modernité tout en renforçant la dominante paysagère de l’éco-quartier en continuité visuelle avec les espaces verts publics ou communs, notamment grâce aux toitures terrasses végétalisées », explique l’architecte Philippe-Charles Dubois. « Les façades seront découpées et rythmées par une alternance de balcons, de loggias, de terrasses. Des pergolas et des écrans verticaux en métal laqué forment une protection solaire pour les logements des niveaux supérieurs. La conception des immeubles vient renforcer la dominante paysagère de l’éco-quartier en continuité visuelle avec les espaces verts publics ou communs ».

Deux autres projets exemplaires à suivre

Projet à multiples facettes, REMA’VERT se dévoile encore un peu plus aujourd’hui à travers l’officialisation de deux autres initiatives innovantes prévues pour les prochaines phases de programmation. La première concerne une opération inédite d’habitat participatif visant la construction de 10 logements en accession sociale – en partenariat avec le cabinet ArchiEthic, spécialiste dans ce type de projet, qui pilotera la maîtrise d’œuvre et la phase de concertation.

« Depuis le début, REMA’VERT fait l’objet d’une démarche participative inédite, permettant aux habitants des ensembles voisins de s’approprier leur futur quartier », rappelle Alain Nicole. En effet, outre une présentation en conseil de quartier, le projet a fait l’objet de balades urbaines et de réunions pendant lesquelles habitants du quartier et des ensembles voisins ont pu découvrir le projet mais aussi faire part de leurs attentes ou de leurs éventuelles craintes de voir disparaître une partie de leur histoire. Plusieurs remarques ont été d’ailleurs prises en compte par les équipes afin de faire évoluer le projet global – et notamment sa dimension sociale et intergénérationnelle.

Avec ce nouveau projet d’habitat participatif, la démarche est poussée encore plus loin puisque l’initiative rassemblera des ménages recherchant une vie active de voisinage et disposant d’expériences d’initiatives collectives. En tant qu’habitants d’une opération participative, ils seront porteurs d’un développement social au profit de l’ensemble du quartier. « La réalisation d’une opération de ce type dans les premières phases de REMA’VERT participera de la qualité de la vie sociale du nouveau quartier », souligne le cabinet ArchiEthic. « L’habitat participatif s’attache à construire la vie de voisinage et la vie de quartier : les habitants rencontrent leurs voisins avant l’emménagement et conçoivent ensemble un projet de vivre-ensemble et le cadre bâti qui l’accueillera. Habitat partipatif, immeuble à ossature bois : REMA’VERT met l’innovation au service de la qualité de vie et de la création de lien social ».

Les habitants pourront ainsi participer à la conception de leur logement et lieu de vie. La concertation débutera au 1er semestre 2015.

Parallèlement, un second projet innovant, concernant la réalisation du 1er immeuble de logements collectifs à ossature bois de Champagne-Ardenne sera également mené par L’Effort Rémois. Plus d’informations sur ce programme immobilier particulièrement ambitieux seront dévoilées dans les prochains mois.

Pour suivre les évolutions de nos projets sur l’écoquartier, rendez-vous sur le site internet http://www.remavert.fr/.
Judith Martin




Partager ce site

Facebook
Viadeo
LinkedIn
Twitter


Flux RSS

Flux RSS