Quelles finitions choisir pour ses banderoles publicitaires ?

Jeudi 19 Mai 2016

Suivant le lieu et la durée de l’exposition, la banderole publicitaire dispose de différentes finitions lui permettant de résister aux aléas du climat comme le vent et la pluie.


Les différentes finitions des banderoles publicitaires

Actuellement, le tissu a été remplacé par la bâche dans la fabrication de banderole publicitaire. A la fois robuste et esthétique, son usage nécessite pourtant qu’on se penche de près sur sa finition. En effet, celle-ci garantit sa résistance face au vent, la pluie et la neige.

La coupe brute

L’une d’elles est la coupe brute, une finition de coupe à la dimension voulue. Elle est destinée aux bâches publicitaires devant être montées sur un profilé aluminium ou installées en intérieur. Elle se fait exactement à la taille souhaitée.

Sans ourlet, mais avec œillets pour la pose intérieure

La seconde est la finition sans ourlet avec œillets. Elle est également destinée aux banderoles personnalisées d’intérieur, mais dont la dimension est inférieure à 4m2. Pour les banderoles publicitaires plus grandes, la finition œillets avec ourlets est conseillée. Ceux-ci servent à fixer la bâche avec des sandows et des câbles en fixation directe sur façade avec cheville et/ou rondelles. Pour les bâches imprimées de 1, 5 m2, les œillets doivent être mis à chaque coin et espacés de 100 cm chacun pour celles inférieures à 4m2. Si leur taille atteint par contre 8 m2 ou 15 m2, les œillets doivent être mis tous les 50 cm en périphérie pour la première et tous les 30 cm pour la seconde. En bref, plus nombreux sont les points de fixation, plus grande est la surface permettant de répartir les forces du vent.

Avec ourlet et œillet pour la pose extérieure

Si la banderole personnalisée est placée à l’extérieur, un ourlet d’environ 4 cm fait avec de la thermo soudure va rendre le support beaucoup plus résistant au déchirage. Le repli sur lui-même permet en outre une meilleure accroche de ses œillets. Le tout sert à augmenter considérablement la résistance de la banderole aux tractions. Pour un support avec une surface inférieure à 1 m2, les œillets se mettent à chaque coin. Ils sont disposés tous les 100 cm pour celle en dessous de 3 m2 et tous les 50 cm pour les plus de 6 cm2. En dehors de cette taille, ce sera tous les 30 cm en périphérie.

Finition avec fourreaux

Ce dernier type de finition est conçu pour installer une banderole publicitaire entre deux arbres ou deux poteaux. Ce système procure une grande résistance au vent vu que les forces sont réparties sur toute la longueur du fourreau. Le concept consiste à faire un large ourlet fermé par une thermo soudure sur la bâche de manière à laisser un espace libre permettant de passer un câble, une drisse ou une barre rigide de lestage. Le diamètre standard du fourreau est de 30 mm avec une finition en ourlet pour les bords n’en disposant pas.
Stéphan Primo



Partager ce site

Facebook
Viadeo
LinkedIn
Twitter


Flux RSS

Flux RSS