Gagner des muscles en trois points

Lundi 4 Juillet 2016

La personne qui s’adonne à une musculation augmente sa masse musculaire. Selon le corps et les exercices faites, il arrive de gagner près de 10-15 % de masse sèche ou muscles. Si on veut développer les muscles de manière efficace, trois points sont à respecter, une nutrition et musculation favorisant les protéines, un programme d’entraînement spécifique par série et par répétition des charges lourdes et à l’étonnement de tous, le repos.


S’entrainer

Il n’y a pas de solution miracle, ce n’est qu’en s’exerçant qu’on peut gagner en muscle et notamment perdre les graisses. Pour faire et trouver des exercices de bonne qualité, on peut se renseigner auprès des salles de sport ou sur internet où on peut également avoir les tarifs, les exercices à faire et des illustrations en vidéos et photos. Les exercices peuvent se faire avec un accompagnateur ou seul. Ils peuvent consister à des séries de répétitions de mouvements qui façonnent l’endroit où on veut avoir des muscles. S’entrainer n’est pas tout, on peut également avoir une nutrition perte de poids pour jeter les graisses et affiner la silhouette. On n’a pas forcément à s’entrainer des heures d’affilées pour obtenir des résultats probants. Quelques minutes 20 à 30, sur 2 à 3 séances peuvent suffire. On peut faire des exercices chez soi même sans les matériels professionnels. Si le but est de muscler les abdominaux et le dos, l’électrostimulation est également une alternative.

Une alimentation riche en protéine

L’alimentation adéquate à la musculation est celle équilibrée et variée. Ce n’est pas seulement en faisant les bons exercices qu’on a les muscles, mais la nourriture y est également pour beaucoup. Les trois éléments essentiels la protéine, les glucides pour l’énergie et les lipides pour la construction cellulaire doivent faire partie de la nutrition et musculation efficace. Si pour une personne normale ayant une alimentation classique, on doit avoir l’équilibre entre ces trois éléments, pour la prise de masse, les repas doivent être majoritairement protéinés. Normalement, environ 15% de l’apport calorique journalier est constitué par les protéines, mais pour se muscler, on doit en apporter 40%. Sur le marché, les fans de musculations peuvent recourir à des substituts de repas équilibrés sous différentes formes dont la proportion de protéine excède déjà les lipides et protéines. Ils n’ont pas besoin de vérifier. Les produits protéinés aident la masse musculaire à se développer et les tissus adipeux sont réduits. Toutefois, on doit se méfier de certains produits qui rajoutent un peu d’additifs risquant l’atteinte à la santé, même sans édulcorant, ni arôme.

Le repos

Dans la nutrition perte de poids, le corps est très sollicité, encore pire pour ceux qui aiment la musculation. C’est pour cela qu’on ne doit pas trop stimuler les muscles. Après les séances et exercices, ces derniers doivent se reposer un peu. L’entrainement ne doit pas se faire tous les jours successivement, mais espacé d’un ou deux autres jours même si nécessaire. Cela vaut également pour les séances de cardio-training. Durant les périodes de repos, le muscle se développe à nouveau.
Stéphan Primo



Partager ce site

Facebook
Viadeo
LinkedIn
Twitter


Flux RSS

Flux RSS