L’épilation définitive : une pratique nécessitant l’intervention d’un médecin

Mercredi 30 Novembre 2016

L’épilation définitive est désormais très pratiquée. Les personnes qui souhaitent se défaire de leur pilosité sur une partie de leur corps pourront tirer parti du procédé : à la lampe flash ou aux lasers. Néanmoins, il est préférable de ne pas recourir à la technique tant que la peau présente des irritations, des tatouages ou encore des mélanomes. L’intervention d’un médecin est important afin d’éviter tout risque de brûlures.


L’épilation à lampe flash

L’épilation à lampe flash permet de se débarrasser pour de bon de sa pilosité. Il s’agit d’un procédé définitif. Il brûle la racine des poils et celui qui le pratique peut ressentir quelques douleurs. Cependant, ce dernier n’aura plus à s’épiler la zone traitée. L’usage de la lampe flash nécessite l’aide d’un professionnel. Pour éviter moins de brûlures, il faut faire appel à une esthéticienne a domicile ou bien à un médecin.

Les personnes traitant l’épilation définitive : esthéticienne a domicile, surveillance médicale

Par ailleurs, la réglementation indique que ce mode d’épilation doit être pratiqué exclusivement par un docteur. Selon l’article L. 372 le code de la santé publique, seule la technique à la cire ou à la pince ne requiert pas l’intervention d’un dermatologue. Il reste tout de même possible d’effectuer l’épilation aux lasers par une esthéticienne a domicile ou institut de beauté. La surveillance assidue d’un médecin demeure nécessaire. Toute épilation se pratiquant de manière illégale encourt la prison ou le paiement d’une amende.

Les contre-indications liées à l’épilation définitive

Les techniques d’épilation ont de plus en plus évolué. La plus fastidieuse est la solution définitive pour effacer toutes traces de poils disgracieux. Beaucoup adopte ce procédé, cependant, il faut connaitre à l’avance les contre-indications suivantes : D’abord, l’épilation définitive peut entraîner l’affaiblissement du système immunitaire. Des troubles de la cicatrisation et de la coagulation risquent d’atteindre la personne épilée. Ensuite, Si la peau présente des irritations, des mélanomes ou bien des tatouages, mieux vaut s’abstenir. La pratique n’est pas adaptée à certaines prises de médicaments. Enfin, l’épilation définitive est interdite aux souffrants du diabète et l’épilepsie. Les femmes enceintes devront également attendre quelques mois après l’accouchement avant de recourir à cette formule . Certaines personnes ne disposant pas de diplôme en médicine proposent souvent une épilation à domicile pas cher. Avant de les faire venir chez soi pour réaliser l’opération, il vaut mieux s’informer sur leur droit à pratiquer la technique. Certaines fois, elles sont formées spécialement sur l’utilisation du matériel.
Stéphan Primo



Partager ce site

Facebook
Viadeo
LinkedIn
Twitter


Flux RSS

Flux RSS