La start-up qui fait bouger les lignes

Lundi 8 Janvier 2018


Depuis sa création en 2015, Gaarden bouscule le monde de l’entretien et de l’aménagement des jardins et des espaces verts en France. Tout est parti d’un constat de son fondateur, Laurent Mur, sur le marché du paysage jusqu’alors peu structuré et pas suffisamment valorisé. Il décide alors de faciliter le recours à un jardinier professionnel en fondant la start-up Gaarden.
Une idée fertile : en trois ans d’existence, l’entreprise a su conquérir et fidéliser sa clientèle à travers le territoire. Gaarden est ainsi devenue le premier réseau de jardiniers paysagistes en France, et projette de couvrir, dès 2018, l’ensemble des grandes villes de l’Hexagone.
Gaarden compte aujourd’hui 2 200 clients actifs dans de nombreuses villes. La start-up s’appuie sur des jardiniers et des paysagistes, salariés de l’entreprise et respectueux de sa charte environnement.

Deux sortes de clientèle et de nombreuses prestations

Gaarden se positionne sur un segment jusqu’alors peu exploré par les professionnels de l’entretien et de l’aménagement des espaces verts. « Notre métier démarre avec l’entretien des jardins des particuliers et s’étend à la création d’espaces verts », précise Laurent Mur.

Avec la force et la visibilité d’une marque bien différenciée, l’entreprise s’adresse à deux cibles :

- Les particuliers - personnes actives et retraités, possesseurs d’un jardin ou d’une terrasse, qui n’ont pas le temps, la compétence, l’envie ou l’énergie de se consacrer à leur jardin,

- Les professionnels - sièges sociaux, copropriétés, hôtels, restaurants, cliniques, centres commerciaux, collectivités locales, campings et espaces de plein air.

L’entreprise opère sur plusieurs secteurs :

- L’entretien (tonte, débroussaillage, élagage, abattage, dessouchage, traitement des végétaux...),

- L’aménagement et la création d’espaces (plantations, terrassement, préparation des sols et engazonnement, végétalisation des espaces verts, pose de clôture, installation d’un arrosage automatique, d’un éclairage extérieur...).

Des outils numériques performants et adaptés

Gaarden met au service du public sa plateforme de réservation web, des applications Smartphone, et orchestre la traçabilité et le suivi des interventions. Chaque jardinier est un professionnel connecté. Il reçoit depuis la plateforme sa feuille de route et l’ensemble de ses missions dans un souci de respect des engagements et d’optimisation des déplacements.

Côté client, la démarche de réservation est des plus simples. En effet, la plateforme propose plusieurs points de contact et permet de joindre les équipes Gaarden 7 jours sur 7, sur Internet ou par téléphone.

Gaarden dispose d’un site Internet adapté sur lequel le client, professionnel ou particulier, peut réserver les dates et horaires d’intervention souhaités, ou demander à être rappelé pour obtenir un devis.
Gaarden a mis également en place un numéro vert dont les hôtesses, qui officient en France, sont à même de répondre aux premières questions et d’organiser un rendez-vous entre l’équipe locale et le client.


Des tarifs accessibles à tous

Pendant longtemps, les personnes employant un jardinier à domicile étaient considérées comme faisant partie des privilégiés. Cette époque est révolue : les coûts des prestations Gaarden sont désormais accessibles au plus grand nombre.

L’entreprise s’engage pour une offre de services qui démocratise le recours à un jardinier et permet à ses clients de maîtriser leur budget. Le coût horaire de la prestation d’un jardinier Gaarden est de 38 € (dont 19 € à déduire des impôts) pour une prestation ponctuelle, 34 € (dont 17 € à déduire des impôts) pour un forfait saison, et 32 € (dont 16 € à déduire des impôts) pour un forfait annuel.


Une implantation réussie dans le secteur des jardineries

Gaarden développe également des partenariats avec des enseignes de distribution telles que botanic®.

Depuis octobre 2017, les équipes de la start-up enrichissent l’offre botanic®, et étendent les propositions de service de l’enseigne sur 7 points de vente pilotes, dans un premier temps : Aix-les-Milles, Vitrolles et Venelles (Bouches-du-Rhône), La Seyne-sur-Mer et Sainte-Maxime (Var), Cagnes-sur-Mer et Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes). Les 65 points de ventes botanic® devraient être concernés par le dispositif d’ici à septembre 2018.

Lorsqu’il se rend dans un magasin botanic®, le client peut non seulement s’adresser à un conseiller, mais aussi demander l’intervention d’un expert Gaarden à son domicile, lorsque le temps lui manque pour s’occuper de son jardin. La start-up apporte ainsi au client la continuité de l’expertise magasin botanic® grâce à ses équipes de jardiniers experts.
Ce partenariat scellé entre botanic® et Gaarden, qui renforce les liens avec une clientèle sensible aux services, à l’environnement et à la qualité des
produits, vise un rayonnement national.

Pour botanic®, les équipes Gaarden interviennent dans de nombreux domaines :

- Livraison et plantation des végétaux achetés en magasin,

- Tonte et entretien du gazon, débroussaillage

- Entretien des massifs et des balcons,

- Application d’engrais ou d’amendements naturels (fournis par le client)

- Scarification et désherbage

- Entretien des potagers,

- Petite maintenance des allées et des terrasses

- Taille des haies, des fruitiers, des rosiers

- Taille des arbres et des arbustes

- Traitement des gazons, des arbres et des arbustes

- Enlèvement de déchets verts

- Travaux de création de jardins, de terrasses ou de clôtures

- Construction paysagère

- Création et entretien des systèmes d’arrosage automatique

- Mise en place de gazons naturels ou synthétiques

- Études de conception et études techniques.


Une marque écoresponsable

Gaarden est une société impliquée sur les plans sociétal et environnemental. Non seulement elle crée de l’emploi dans chaque région de France, mais elle propose aussi des solutions naturelles de substitution aux produits phytosanitaires.

La pratique des jardiniers Gaarden et les conseils au public sont détaillés dans la charte environnementale de l’entreprise. Éditée en 2017, celle-ci porte sur :
- Les 10 engagements Gaarden pour traiter la nature avec respect
- Les solutions naturelles de substitution aux produits phytosanitaires, avec des recettes détaillées, cas par cas (mauvaises herbes, insectes, maladies, champignons, rongeurs)
- Des conseils pour avoir et garder ses plantes en bonne santé et préserver l’environnement.

Une augmentation de capital de 2,5 M€ pour étendre son réseau

Gaarden a annoncé cette année une seconde levée de fonds de 2,5 M€, prévue début 2018. Ces fonds permettront d’appuyer le développement national de la start-up avec l’objectif de dépasser 10 M€ de chiffre d’affaires dans 3 ans.

Forte du succès de ses implantations et de ses partenariats, Gaarden poursuit son développement afin de couvrir l’ensemble de l’Hexagone.
Cette augmentation de capital a pour objectif de soutenir l’expansion du réseau à travers l’ensemble du territoire. Ainsi, après Lille, Marseille et Nice, Gaarden a étendu son maillage en proposant ses services sur Montpellier, Toulon, Blois, Tours et Le Mans au printemps 2016, puis sur Lyon, Bordeaux et Toulouse début 2017. Laurent Mur affiche clairement ses ambitions : digitaliser le marché du jardinage et du paysage, séduire une clientèle de particuliers comme de professionnels, et développer des partenariats avec des réseaux ou des enseignes qui pourront compléter leur offre en proposant les services Gaarden.

L’entreprise propose près de 150 nouveaux postes à pourvoir d’ici la fin d’année 2018. Forte du succès de ses implantations et de ses partenariats, Gaarden vise à regrouper 200 collaborateurs sous sa marque dès 2018.

Jardiniers spécialisés en entretien, jardiniers spécialisés en création, chefs d’équipe… sont donc autant de postes à pourvoir sur l’ensemble des villes où l’entreprise Gaarden est implantée et où elle a su s’imposer comme une marque de confiance. Le recrutement de professionnels spécialistes de la création et de l’entretien des jardins et des espaces verts est autant dû à la fidélisation et à la demande croissante des clients qu’au développement d’une nouvelle clientèle.
Rosa MOKRI



Partager ce site

Facebook
Viadeo
LinkedIn
Twitter


Flux RSS

Flux RSS